les machines de vidange pour boîtes de vitesses automatiques

Depuis quelques années, le marché des machines pour vidanger les boîtes de vitesses automatiques connaît un engouement particulier. De nouveaux acteurs se positionnent sur ce marché en pleine croissance. 

Les différents acteurs font preuve d’imagination marketing pour mettre en avant les qualités et les avantages de leurs produits. Il devient dès lors pour un professionnel qui souhaite s’équiper très compliqué de comprendre les avantages et les inconvénients de tel ou tel matériel.  Nous allons ici essayer de décrypter les arguments techniques et commerciaux mis en avant par ces différents acteurs.

L’ensemble des machines proposées par les différents acteurs permettent de vidanger  tous types de transmission automatique. Les modèles que l’on trouve sont des machines manuelles, semi-automatiques et automatiques. Ainsi nous pouvons retrouver sur le marché des machines d’origine chinoise entièrement manuel à un prix défiant toute concurrence  (500 €ht) à des machines entièrement automatiques pilotées à l’aide d’une tablette Android dont le prix moyen est de 6000 €HT.

Les machines manuelles premiers prix sont clairement pour un professionnelle de l’ automobile à éviter. 

 Qui sont les acteurs sur ce marché en plein essor ?

Nous allons retrouver des acteurs qui commercialisent des machines  de conception identique “même fabricant” mais personnalisées à leurs images comme Bardahl, Xénum, Motul et Auto diag. Un autre acteur, SPIN SRL. Un fabricant  plus discret mais fabricant depuis plus de 40 ans qui propose un matériel adapté à un usage intensif et c’est ce matériel que nous avons choisi d’utiliser dans le réseau la boîte-automatique.com depuis 2013.

Essayons de décrypter les aspects techniques mis en avant.

Reconnaissance du débit

Grâce aux capteurs de pressions les machines vont piloter des électrovannes afin de diriger le flux du fluide. Cela va permettre d’assurer le bon sens de circulation du fluide  ATF dans la machine. Les machines automatiques présentes sur le marché sont dotées de ce système. Il permet à l’opérateur de ne pas se soucier de quel tuyau il va connecter et à quel endroit sur les connecteurs qu’il aura préalablement installés sur le circuit de refroidissement de la transmission.

 

Détection de pression de la BVA

La pression est détectée par les machines de vidange pour boîte automatique afin de permettre aux logiciels qui gèrent la machine de diriger dans le bon sens le flux de l’huile de transmission dans la machine. Cette pression est relevée à l’entrée de la machine, c’est ce qui permet la reconnaissance du débit. Elle permet également lorsque l’on effectue une vidange en mode manuel pour toutes les transmissions ou il sera nécessaire de vider le carter d’huile afin d’accéder à la crépine et la remplacer et de dire au technicien qu’il faut couper le moteur.  Cette opération qui permet de vider le carter se fait moteur tournant et dès lors que la pression chute en dessous d’un certain seuil en général sous les 1 bar, Une alerte demande à l’opérateur de couper le moteur avant de passer à l’étape suivante.

Vu  le grand nombre de modèles et de types de transmission qui équipent les véhicules, il n’existe aucune base de données concernant les pressions de services des transmissions.  Seule l’expérience et la pratique régulière de ce type de prestation permettra à un technicien averti, d’identifier si la pression de tel ou tel véhicule est correcte. par exemple,si pour un véhicule la pression de service doit atteindre les 5 bars et que la machine nous donne une pression nettement inférieure le technicien devra Contrôler les quantités d’huile récupérer afin de déterminer si la transmission sur laquelle il opère avait un manque d’huile.

Détection de la pression de sortie du radiateur 

Détecter la pression sortie radiateur, cette notion mise en avant par certains n’a aucun sens, C’est un argument technique faux. Afin de permettre la reconnaissance du débit les machines sont équipées de 2 capteurs électroniques de pression.  Les capteurs sont généralement situés derrière les tuyaux qui entrent dans la machine. Lorsque la machine est connectée au circuit hydraulique de la transmission et que l’on démarre le véhicule, la pression générée par la transmission va générer un flux d’huile. Ce flux aura un sens et il va se diriger vers la machine par l’un ou l’autre des deux tuyaux ce qui permettra la reconnaissance du sens du débit.

Détection de la température de la boîte de vitesses/de la température de sortie du radiateur 

C’est exactement le même cas de figure que pour les capteurs de pression à titre d’informations car il est conseillé d’effectuer une vidange de boîte de vitesse automatique à une température de 40 degrés la machine mesure la température de l’huile qui rentre dans la machine et en fonction du sens du flux, il est nécessaire d’avoir un capteur de température sur chacun des tuyaux  en entrée de la machine. Ici encore une Informations techniques très mal interprétées. Certains utilisent la température affichée sur la machine pour effectuer la procédure de contrôle de niveau,  cette température donne la température de l’huile à l’entrée de la machine et certainement pas la température à l’intérieur de la transmission. Pour les procédures de niveau, la température qui doit être prise en compte est toujours celle  fournie par le capteur de température de la transmission dont les informations sont lisibles grâce à un outil de diagnostic. Si vous mesurer la température fournie par l’outil de diagnostic et la comparer à la température affichée sur la machine vous constaterez systématiquement une différence. Cette différence varie en fonction de différents paramètres comme la longueur des tuyaux et la température ambiante dans votre atelier. Vous l’aurez compris effectuer une procédure de contrôle de niveau en s’appuyant sur la température donnée par la machine ne vous permettra pas d’effectuer un niveau conforme aux procédures constructeur.

Procédure de niveau automatique

La procédure de mise à niveau et de contrôle est une étape cruciale à ne surtout pas négliger. un niveau non conforme peut engendrer un dysfonctionnement de la transmission c’est donc une étape à ne pas négliger. Les machines de vidange pour boîte automatique ont une fonction pour effectuer une mise à niveau de la transmission cette fonction est trop souvent mal utilisée. En effet, dans le réseau la-boîte-automatique.com les procédures de niveaux sont effectués machine déconnecter, circuit du véhicule remontés à l’origine et température prise à l’aide d’un outil de diagnostic. c’est la seule façon de réaliser un niveau conforme.  les autres acteurs procèdent à la procédure de niveau avec la machine connectée sur le circuit hydraulique et en prenant la température donnée par le capteur de température de la machine. Le niveau ne sera jamais conforme en pratiquant ainsi et l’on risque de mettre en défaut la transmission lorsqu’ une procédure de niveaux est d’effectuer ainsi.  La température prise par la machine étant toujours inférieure à celle donnée par le capteur de température interne à la transmission, elle ne doit pas être prise en compte.  Une fois la procédure terminée en débranchant les tuyaux du circuit hydraulique de la voiture, l’huile va couler !  Vous l’aurez compris, en procédant ainsi votre procédure de niveaux est totalement compromise.

 

Détection automatique de colmatage du filtre 

Nous allons faire un comparatif avec le fonctionnement d’un filtre à particules, un filtre à particules est colmaté dès lors qu’une pression différentielle hors tolérance est détectée entre l’entrée et la sortie du filtre à particules. Vous l’aurez compris afin de détecter le colmatage  des filtres Il est nécessaire de mesurer les pressions à l’entrée et à la sortie du filtre en question.  Ces machines non pas de tels dispositifs!

Le logiciel qui pilote la machine mesure les quantités d’huile injectées et récupérées par la machine et une fois un certain seuil  atteint  le logiciel va afficher une alerte maintenance qui vous demandera de remplacer ou nettoyer le filtre.

 

La station effectue la procédure de lavage du système de refroidissement de la transmission automatique à l’aide d’un filtre collecteur magnétique. La fonction est obligatoire chaque fois qu’une transmission est vidangée. 

Ici encore une notion qu’il est difficile de comprendre. Les machines sont équipées de un ou deux filtres  en entrée de machine. Ces filtres sont destinés uniquement à filtrer l’huile qui rentre dans la machine afin de préserver les composants internes de la machine.

Pourquoi filtrer une huile que l’on va vidanger ?

error: Ce contenu est soumis à des droits d\'auteur